AU JOUR LE JOUR

 

 

Photo Khalil Nemmaoui

 Distribution :

 Conception, chorégraphie, textes et interprétation : Jasone Munoz

 Scénographie : Géraldine Paoli

 Musique : Jean Marie Guyard

 Régie générale et lumières : Claire Gardaz

 Photographie : Khalil Nemmaoui

 Regard extérieur : Didier Kowarsky

 Synopsis :

Au JOUR Le JOUR traite du quotidien d’une femme « seule » (un assemblage entre témoignages

et moments inventés). Dans un décor minimaliste : fil d’étendage, table à repasser servant de pupitre

au guitariste Jean-Marie Guyard , Jasone Munoz chante, danse, raconte, le quotidien d’une femme ;

Ken sacrifié sur l’hôtel de la passion, le chéquier introuvable, le chat…

A la lisière du théâtre, de la danse et du tour de chant, « Au jour le jour » est un spectacle hybride,

décalé, polyglotte qui joue sur tous les registres émotionnels.

  

 

Ingrédients de la pièce :

Le geste et l’expression du corps, dessine les états internes du personnage « Missmouche ».

Un archétype qui s’incarne dans une danse de l’instant, soumise aux contrastes qui s’échappent 

d’une logique rationnelle. Corps fragmenté, électrique et inconscient. Chorégraphie subtile qui

affirme et supporte toute altération et variabilité interprétative.

La conception musicale poliforme : bande sonore basée sur de captations du quotidien, voix

et traitement électroacoustique, chansons en directe (compositions) et play-back,  improvisation

vocale et à la guitare électrique.

Textes et chansons originaux crées pour la pièce par Jasone Muñoz. Scénographie conçue par

Géraldine Paoli (architecte et plasticienne) chargée du Festival de Casablanca (Maroc), partie

pluridisciplinaire. À chaque représentation, la scénographie s’adapte aux espaces et architectures.

Le désir d’englober le public dans l’espace scénique, comme lien ; le fil électrique qui pourrait

conduire l’électricité entre le monde proposé du personnage « Missmouche » et le public.

Photographies de Khalil Nemmaoui. Il sollicite dans l’espace public, des femmes (avec accord de

sa part), pour les photographier in situ avec un élément commun ; la perruque orange qui caractérise

le personnage central de la pièce. Les photographies sont intégrées au spectacle.

De l'univers d’une femme à celle d'une multitude de femmes.

Joué les 28 et 29 mai 2009 - Théâtre de Draguignan

 

              

 

 

Curriculums Vitae :

CVs Au jour le jour

Résidence à LaTANNERIE 2008-09 à Barjols (Var)

Pièce aidé par le Conseil Général du Var

Nous avons mis le personnage dans des situations et dans des espaces extérieurs

- Arrêt de bus Aix-en-Provence

- Plage au Maroc (Bousnika)

- Barjols (Var)

 

Photo Khalil Nemmaoui 

Presse :

article Zibeline.pdf

Contact :

Cie. La Maquina : lamaquina@orange.fr

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site